Pourquoi aimons-nous autant les (mauvais) films de Noël ?

Love Actually
Pitch téléguidé, romance à l’eau de rose sur fond de sapins enneigés, les acteurs de l’audiovisuel mettent le paquet (cadeau ?) pour nous régaler de nos films de Noël préférés en cette fin 2020. Pourquoi sommes-nous tant accrocs à ces histoires produites à foison que nous critiquons mais que nous ne pouvons pas nous empêcher de regarder année après année ?

Vous l’entendez partout, Mariah Carey fait son grand retour annuel et caracole en tête des ventes et des écoutes, Michael Bublé a été « décongelé » comme on dit sur les réseaux sociaux et surtout notre programme télé est plein de rom-coms aux titres identiques : bref, c’est Noël ! 

Les plateformes de streaming ont rejoint la partie

On connaissant déjà la tendance des chaînes de télé qui depuis le début du mois de novembre nous diffusent dans tous les sens différents styles de films de Noël : les grands classiques (comme Maman, j’ai raté l’avion, Elf, Le Grinch, The Holidays), les dessins animés pour rêver, les téléfilms de l’après midi sur la TNT.

Les grands acteurs du streaming, avec Netflix en tête, ont bien pris la mesure de cet engouement populaire et se sont créé une place de choix dans cet écosystème surbondé mais qui apparaît comme infini.

L’arrivée de Love Actually sur Netflix n’est que la cerise sur le mille-feuilles de films de Noël que nous proposent au fil des dernières années les plateformes de streaming. Ces dernières ont trouvé le bon filon et produisent moult histoires de jeunes publicitaires surmenés ou de journalistes new-yorkais renouant avec la magie des fêtes après s’être vu hériter d’un Inn ou avoir dû retourner dans leur village d’enfance perdu au milieu des grands espaces américains.

Mais ces géants du numérique ne s’arrêtent pas là et produisent de plus en plus de séries de Noël (Dash & Lily cette année par exemple) et des animés d’une qualité impressionnante comme en 2019 avec Klaus.

Pourquoi les aimons-nous tant ces films de Noël ?

Le film de Noël est par essence un feel-good movie. Plus que pour simplement nous distraire, il semble nous procurer une certaine paix intérieure et n’ayons pas peur des mots : un grand bonheur.

Ces films seraient-ils aussi bons pour le moral que le sport ou le chocolat ? Probablement ! Ces petits moments sous le plaid un thé à la main boostent notre dopamine et procurent un immense bien-être. 

Dans une période où il fait froid et sombre du fait de courtes journées, sans parler d’une année 2020 difficile et morne. Le mot d’ordre est simple : on a besoin de RÉ-CON-FORT ! 

Ce sont de petites madeleines de Proust qui nous replongent dans l’enfance, la mélancolie, l’odeur du sapin, le bruit des cadeaux, les paysages enneigés, l’odeur des clémentines et le goût des Ferrero Rocher. En résumé : des moments familiaux et l’innocence de l’enfant qui vit en nous et qu’on laisse trop souvent de côté le reste de l’année.
Saupoudrez par dessus tout cela un peu de magie de Noël et du chocolat chaud et tous les ingrédients sont réunis pour vous faire voyager le temps d’une heure ou deux dans la féérie des fêtes de fin d’année.

Noël permet de faire le bilan sur sa vie, on remercie les gens qui nous accompagnent, on est nostalgique de ceux qui nous ont quitté. On se demande si comme le chantait Wham! on n’aurait pas donné notre coeur à la mauvaise personne l’an dernier. 

Alors si vous n’êtes pas le Grinch, et si ce n’est pas déjà fait, ruez-vous sur votre film de Noël préféré.
D’ailleurs, lequel c’est ?

Pour découvrir nos autres articles, rendez-vous sur notre page Actu !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Marine Giner-Dufour

Marine Giner-Dufour

Marine Giner-Dufour a fondé JÀMM Paris avec la volonté de donner à chaque artiste, chaque association et chaque marque la possibilité de trouver l’accompagnement qui lui convient pour se développer de manière pérenne.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

JÀMM PARIS
NEWSLETTER

Promis, pas de spam chez nous !